INTRODUCTION – Grain de sable

Un sourire. Derrière un sourire qui inspire la légèreté et la bonne humeur, se cache une petite fille tristement figée et terriblement en colère. Figée dans une époque passée, lointaine et si proche à la fois. En colère contre la vie, dure et implacable, qui balaie d’un revers tous les espoirs et les rêves d’une enfant.

Une joie de vivre. Derrière une joie de vivre explosive et entraînante, se cache un profonde envie de pleurer, de hurler, de se cacher, de se laisser aller. La petite fille n’en peut plus et ce poids qui pèse inlassablement sur ses épaules depuis des années devient un fardeau dont il devient vital qu’elle se débarrasse.

Pour ne pas sombrer, pour exister, pour me libérer et enfin vivre, je prends mon courage à deux mains pour venir ici me dévoiler. Lever le rideau sur une tranche de vie, un grain de sable parmi tant d’autres qui pourra, d’une manière ou d’une autre je l’espère, résonner en chacun d’entre vous.

***

Qui suis-je ? Grande question à laquelle j’ai encore du mal aujourd’hui à apporter une réponse. Car si l’on dit que les chats possèdent 7 vies, il se pourrait bien que je sois un brin minette dans mon genre. Envahie de l’étrange sensation d’avoir déjà vécu plusieurs existences, d’avoir eu plusieurs identités. Comme si les années qui viennent de s’écouler avaient été violemment coupées à la hache, sans retenue ni vergogne, et balancées à la benne en un claquement de doigts cinglant.

Tout se bouscule dans mon esprit. Mes joies, mes peines, mon amour, ma haine. Tout ce qui fait ce que je suis bouillonne et provoque un tourbillon d’émotions que je ne parviens plus à contenir. Une faiblesse ? Peut-être. Ou alors l’écho de la maturité qui vient finalement frapper à ma porte en m’assénant d’un « eh ma cocotte, il est grand temps que tu te réveilles et que tu t’affranchisses de tes souffrances, une bonne fois pour toutes. Tu vois la falaise ? Saute !

***

Je prends une profonde inspiration, je ravale quelques timides sanglots, je ferme les yeux et je plonge. Je plonge en moi-même pour remonter le temps. Haletante, tremblante, heureuse et bouleversée à la fois, je saute dans ce vide effrayant et paradoxalement délicieux pour retrouver ma genèse.

Tiens, un bébé. Pas tout à fait prêt à affronter les frasques de sa destinée, bien au chaud dans le joli bidon tout rond de sa maman, il se fait désirer. Tarde à sortir. Un bébé tout violet. Voilà ce que j’étais…

***

Tout défile à une vitesse folle. De ce premier cri poussé à l’heure où j’écris ces quelques lignes, il ne semble y avoir qu’un pas. Un pas lourd et sournois, menaçant et fascinant à la fois.

Ne rien cacher. Tout dévoiler. Oser. Voilà mon plus grand défi aujourd’hui.

***

Je suis une fille de bandit. Pas d’une vulgaire petite canaille qui se complaît dans de menus larcins, mais d’un vrai bandit, respecté et craint de ce que l’on appelle, le milieu. Une sorte de parrain au charisme et à la réputation détonante, qui a su jongler avec une dextérité folle entre un flingue, une seringue et des liasses de billets, tout en imposant sa loi dans la capitale.

Je suis Juive. Enfin, presque. Car si j’ai grandit entourée par les liesses de la religion que l’on m’a appris à aimer, elle ne me rend pas la pareille aujourd’hui et préfère me classer dans la catégorie des « Goy », comme j’ai pu l’entendre si souvent depuis toute petite.

Je suis une princesse aux pieds nus. Une femme éternellement fillette qui a grandit une cuillère en argent dans la bouche, et qui a finit par manger la terre.

***

De la vie de palaces aux caravanes défraîchies, des escroqueries médiatisées aux disparitions soudaines de certains protagonistes de mon histoire, d’une communauté omniprésente à la plus grande des solitudes, de la naissance à la maladie, de l’amour au racisme des plus vulgaires, de l’abandon à la dépossession, des rires aux larmes, de la vie à la mort… Tout, je vous dirais tout, pour enfin ne plus souffrir…

Pour découvrir le premier épisode de mon histoire, c’est par ici :

ÉPISODE 1 – Couscous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s